#ChallengeAZ Ancêtres & cie ChallengeAZ 2021

Moustaches à foison

En 2014, les Twin Twin chantaient à tu-tête « J’ai peut-être tout, c’est vrai, mais moi, j’voulais une moustache ». Tout à fait adapté pour la 13ième lettre.

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve que le port de la moustache est passé de mode. J’ai regardé autour de moi et n’ai vu pratiquement aucun moustachu qui traînait. Par contre, des barbus ou assimilés, ce n’est pas ce qui manquait. Avec des boucs, des barbes de 3 jours et plus pour certains, ou carrément avec le style hipster. Ce n’était pas le cas au début du siècle dernier. Quand je regarde les différentes photos des ancêtres et de leurs proches, beaucoup arboraient une moustache. Voici donc un petit échantillon des différents styles de celles-ci.

La majestueuse

Eugène Butel – Photo personnelle

Eugène Butel (1877-1916), sosa 30, est le champion toute catégorie comme porteur de moustache. Une moustache XXL qui pourrait même menacer de dépasser du cadre de la photo! Il l’a portée toute sa vie d’homme, jusqu’à son décès prématuré à 39 ans.

L’obligatoire

Pierre Rivoal – Photo personnelle

Notre gendarme Pierre Rivoal (1875-1951), rencontré dans les lettres précédentes, a porté la moustache de façon obligatoire. En effet, de 1832 à nos jours, une quinzaine de circulaires ministérielles ont réglementé et codifié la moustache des gendarmes. Elle devient obligatoire pour la première fois pour tous les militaires, gendarmes compris en 1832. Quatre ans plus tard, seuls les hauts gradés de l’Armée sont autorisés à la porter. La décision provoque l’indignation de tous. C’est en 1841, que les gendarmes recouvreront leur droit et l’obligation de porter la moustache. Cette obligation prendra fin en 1933.

L’évolutive

Pierre Maillard – Photos personnelles

Celle de Pierre Maillard (1877-1937), sosa 24, a évolué avec les années. On peut lui prêter un style à la d’Artagnan dans les années 1900. Puis, les années passant, la moustache s’épaissit pour former une brosse.


Sources & crédits
Diabolo mon chat d’amour – Photo personnelle
Les moustaches dans l’histoire de la Gendarmerie nationale – Art du Barbier

10 commentaires

  1. Rien de tel que de démarrer un article avec un chat !
    Et sinon, que de belles moustaches. Je ne sais pas si ça reviendra à la mode mais ne comptez pas sur moi… si j’arrête de me raser pendant 10 ans, j’aurais peut-être du duvet sur les lèvres et encore ! J’aurais donc fait un très mauvais gendarme. :sweat_smile:
    Bel article avec une idée originale !

    1. Surtout avec mon Diabolo :heart_eyes_cat: A vrai dire, je ne suis pas moustache non plus, plûtot barbe de quelques jours 😉 Merci Thomas pour le compliement :blush:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :