Brèves d'antan

Vagabondages généalogiques
#ChallengeAZ Ancêtres & cie ChallengeAZ 2020

de l’Actinium à Renée Françoise Gazeau

De la chimie à la généalogie, tel est le thème de ce ChallengeAZ! A partir d’un élément du tableau périodique de Mendeleîev commençant par la lettre du jour, je vous présenterai, en 100 mots, l’ancêtre ayant le même numéro sosa que le numéro atomique de l’élément choisi.

L’Actinium est un métal mou argenté et radioactif, et le premier élément de la famille des actinides à laquelle il donne son nom. Celui-ci vient du grec aktinos, signifiant « rayon », car l’actinium émet une lueur bleue quand il est placé dans le noir. Il a été découvert en 1899 par André-Louis Debierne (1874-1949), dans les résidus de la pechblende où Pierre et Marie Curie avaient mis en évidence le radium un an plus tôt.

Actinium et André-Louis Debierne

89 est le numéro atomique de l’Actinum, tout comme le numéro sosa de Renée Françoise Gazeau, une angevine, qui a vécu dans la périphérie sud d’Angers à Mûrs et aux Ponts-de-Cé.

Ascendance et descendance de Renée Françoise Gazeau – Recherches personnelles

Renée Françoise Gazeau, sosa 89 (1810-1887)

Renée Françoise Gazeau est une Invisible pour certains, car elle a eu une vie apparemment simple. Elle est née en 1810 dans le village de la Girardière à Mûrs, de Laurent, cultivateur, et Françoise Dureau. A 30 ans, elle épouse René Louis Valton, un tourneur de 5 ans son aîné, qui réside dans la commune voisine : les Ponts-de-Cé. De cette union, naîtront aux Ponts, 2 garçons et 3 filles. Entre 1870 et 1886, Renée assiste au mariage de 3 d’entre eux. En 1871, elle perd son mari et lui survivra 16 ans avant de s’éteindre en 1887 aux Ponts-de-Cé.

Extrait de la carte d’état major au 1/80 000. Angers S-O
Publiée en 1847, vérifiée et mise à jour en 1877 par MM. Bazaine

Sources & crédits
Chemistry Learner – Actinium
CNRS Le Journal – Le tableau de Mendeleïev : 150 ans d’histoire
Futura Sciences
André-Louis Debierne
Institut UTINAM
Archives départementales de Maine-et-Loire – Collection iconographique

11 commentaires

  1. Un travail de laborantin romain…
    Bravo pour cette idée pour le moins originale, pour ce double travail instructif.
    Donc oui je vous emprunte le Br pour brome ou vraiment bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :