#ChallengeAZ Ancêtres & cie ChallengeAZ 2021

Ravage

Ce n’est pas le roman de Barjavel mais R comme dans l’horreur de la guerre.

Au lendemain de la 1ière guerre mondiale, le constat est effrayant. Les pertes humaines s’élèvent à pratiquement 19 millions de morts. La France paye aussi un lourd tribut. Près de 1 400 000 soldats français et coloniaux sont décomptés comme morts, dont environ 1 327 000 avec la mention « Morts pour la France ».

Sans trop m’avancer, je pense que chacun d’entre nous a rencontré parmi ses ancêtres, un ou des anciens combattants qui sont aussi pour certains morts pour la patrie. Il y en a quelques-uns dans les ascendants de mes enfants. Comme par exemple, mon grand-père paternel, René Dupas (1895-1956) qui en est revenu (sinon je ne serai pas là !). Cela n’a pas été le cas d’Adolphe Valton (1876-1914), qui a été tué au début du conflit.

Je parle d’ancêtres, mais je ne veux pas oublier les proches, ceux qu’on appelle les collatéraux et qui font partie de la famille. Parmi, ceux-ci, il y a, entre autres, 2 jeunes guadeloupéens, qui ont quitté leur île natale, pour prendre part à la guerre. Malheureusement, aucun des 2 n’a eu l’occasion de revenir à « Karukéra », et ainsi pouvoir profiter de la vie sous le soleil des Antilles. Ce billet me donne l’occasion de leur rendre hommage ainsi qu’à tous les autres.

André Auril et Georges Butel – Photo personnelles et Mémoire des hommes

André Victor Auril (1894-1915) et Georges Alexandre Joseph Butel (1893-1915) ont été fauchés en pleine jeunesse. Le premier avait 21 ans et le second venait à peine de passer sa 22ième année. Georges est né à Pointe-Noire le 24 février 1893 tandis qu’André a vu le jour le 7 août 1894 à Trois-Rivières. Les 2 jeunes hommes se connaissaient. En effet, ils étaient présents au mariage d’Eugène Butel (1877-1916) et de Marie Auril (1882-1961), sosa 30 & 31 de mes enfants. La raison est fort simple,: André était le jeune frère de Marie et Georges celui d’Eugène. Il sont morts tous les 2 en métropole, loin de leurs familles, à pratiquement 15 jours d’intervalle!


Sources & crédits
Pixabay – Luxstorm
Wikipédia – Pertes humaines de la Première Guerre mondiale
Mémoire des hommes

4 commentaires

  1. Toutes les familles ont été touchées, c’est vraiment terrible. Un de mes AAGP y est resté ainsi que plusieurs collatéraux. Et ceux qui en sont revenus ont été marqués à vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :