Brèves d'antan

Vagabondages généalogiques
#ChallengeAZ Ancêtres & cie ChallengeAZ 2020

du Krypton à Désiré Jacques Lioret

De la chimie à la généalogie, tel est le thème de ce ChallengeAZ! A partir d’un élément du tableau périodique de Mendeleîev commençant par la lettre du jour, je vous présenterai, en 100 mots, l’ancêtre ayant le même numéro sosa que le numéro atomique de l’élément choisi.

A l’époque de mes études, le Krypton était un gaz rare. Aujourd’hui, c’est un gaz noble, incolore et inodore. Il a découvert en 1898 par 2 professeurs de chimie, Sir William Ramsay et Morris William Travers. L’origine de son nom, kryptos signifiant « être caché » en grec ancien, est liée à sa rareté et à la difficulté de le découvrir. Le kryton est utilisé majoritairement comme gaz de remplissage de certaines ampoules à incandescence ou fluorescence.

Sir William Ramsay, tube « néon » fonctionnant au krypton et Morris William Travers

C’est Désiré Jacques Lioret, mon arrière-arrière-grand-père, qui est associé au krypton, ayant le 36 comme numéro sosa. A son époque, l’ampoule à incandescence venait d’être inventée, mais on était encore loin du temps où celle-ci allait être remplie de krypton.

Ascendance et descendance de Désiré Jacques Lioret – Recherches personnelles

Désiré Jacques Lioret, sosa 36 (1850-1903)

Désiré Jacques est le 7e enfant de Paul Lioret, cultivateur dans le Gatinais, et de Marie Saligot. Il est né le 15 décembre 1850 à Gondreville. Au début des années 1870, il habite rue Saint-Léonard à Corbeil, dans l’Essonne, et exerce le métier de maçon. C’est ici, le 11 novembre 1871, qu’il prend pour épouse Clémentine Meyrieux, âgée de 19 ans. Pierre et Louis, ses enfants font leur apparition en 1873 et 1874. Il assiste seul à leurs mariages, Clémentine étant décédée en 1887. Il s’éteint le 20 février 1903 dans le 13e et a un enterrement de 7e classe.  

Acte de décès de Désiré Jacques Lioret et extrait des registres de transport des corps
Archives de Paris
Description d’un enterrement de 7e classe par M. Balard – Gallica

Sources & crédits
Chemistry Learner – Krypton
CNRS Le Journal – Le tableau de Mendeleïev : 150 ans d’histoire
Futura Sciences
Institut UTINAM – Krypton
Wikipédia – Krypton
The Nobel Prize – Sir William Ramsay
National Portrait Gallery – Morris William Travers
Archives de Paris
Gallica – Les Mystères des pompes funèbres de la Ville de Paris dévoilés par les entrepreneurs eux-mêmes, suivi du Guide des familles pour le règlement général des convois, d’après les tarifs du cahier des charges, homologué par décret du 2 octobre 1852, par M. Balard

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :