Brèves d'antan

Vagabondages généalogiques
#ChallengeAZ Ancêtres & cie ChallengeAZ 2020

du Gallium à Marie Clémence Emilie Auril

De la chimie à la généalogie, tel est le thème de ce ChallengeAZ! A partir d’un élément du tableau périodique de Mendeleîev commençant par la lettre du jour, je vous présenterai, en 100 mots, l’ancêtre ayant le même numéro sosa que le numéro atomique de l’élément choisi.

Dmitri Mendeleïev avait prévu l’existence du Gallium dans l’élaboration de son tableau. Il a été découvert en 1875 par Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran à partir d’échantillons de sulfure de zinc. Le gallium a été baptisé par son découvreur, et c’est à la Gaule (Gallia) et non au patronyme latinisé du savant (Lecoq = Gallus) que revient la véritable étymologie de cet élément.

Gallium et Paul-Emile Lecoq de Boisbaudran

On est bien loin de la Gaulle, puisque c’est une antillaise, Marie Clémence Emilie Auril, sosa 31, qui est associée au Gallium. Marie Clémence Emilie est la fille de Louise Joséphine Léonie Clémence Couppé de Lahongrais , présenté à la lettre E de ce chalenge.

Cartes de la Martinique et de la Guadeloupe – Gallica

Marie Clémence Emilie Auril, sosa 31 (1882-1961)

Marie Clémence Emilie est une enfant des iles, une créole. Ses toutes premières années se passent entre Martinique et Guadeloupe, avant de se fixer définitivement dans cette dernière. Elle voit le jour à la Trinité le 3 août 1882 et est l’ainée des 7 enfants de Louis Auril et de Louise Couppé de Lahongrais. Le 5 avril 1913, elle épouse à Pointe-à-Pitre Eugène Butel, avec qui elle va avoir Marguerite, Suzanne et Eugène. Malheureusement, son union est de courte durée, Eugène décède en août 1916. Elle élèvera seule ses 3 enfants et s’éteindra, âgée de 79 ans, entourée des siens.

Marie Clémence Emilie Auril – Archives personnelles

Sources & crédits
Chemistry Learner – Gallium
CNRS Le Journal – Le tableau de Mendeleïev : 150 ans d’histoire
Futura Sciences
Institut UTINAM – Gallium
Wikipédia – Paul-Emile Lecoq de Boisbaudran
Gallica – Carte de L’Isle de la Martinique
Gallica – Carte réduite des isles de la Guadeloupe, Marie Galante et les Saintes / par le Sr. Bellin

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :